Une Assurance Diagnostic Cancer Féminin : un produit dans l’air du temps

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne : 4,50 sur 5)
Loading ... Loading ...
Assurance Cancer Feminin 1 Une Assurance Diagnostic Cancer Féminin : un produit dans lair du temps

Assurance Cancer Féminin

Le consortium Win (Worldwide Innovation Networking) s’est réuni le mercredi 6 juillet pour son 3e symposium. 22 centres anti-cancer internationnaux se rassemblent pour échanger sur la médecine personnalisée pour le cancer.

Rappelons un chiffre : 1 femme sur 3 sera confrontée au cancer au cours sa vie. Si ce consortium à l’objectif d’accélérer la mise en application des dernières découvertes et la disponibilité de la nouvelle génération de thérapies au patient, il n’en demeure que la prise en charge des personnes au-delà du traitement est primordiale. Cet accompagnement de la personne touchée par la maladie sera sûrement la clef de l’évolution de notre société.

Dans l’air du temps, voici un produit d’assurance étonnant : Serena, une assurance cancer féminin. Il se propose donc de vous aider à combattre le cancer en facilitant votre vie. Effectivement, combattre le cancer est une épreuve lourde et très longue, d’autant plus que la société a tendance à rejeter les victimes du cancer. La récente campagne de publicité de l’Institut National du Cancer qui s’articule autour de l’idée « Je suis une personne humaine et pas un Cancer» est criante de vérité. La société a peur…

Quels sont les bénéfices de ce produit ? L’Assureur MetLife qui commercialise ce produit, débloque un capital qui varie de 10 000 à 70 000 euros utilisables selon les besoins de la personne malade en cas de diagnostic d’un cancer féminin pour les assurées. Toutefois, ce sont les services associés qui sont les plus intéressants notamment des prestations d’assistance en cas d’hospitalisation soudaine : aide ménagère, transfert des enfants ou ascendants chez un proche, garde au domicile… Tous ces problématiques qui submergent le patient sont autant d’éléments qui vont le détourner de l’essentiel : se soigner et se rétablir.

Attention tous les cancers ne sont pas pris en charge. Ces prestations ne s’appliquent qu’en cas d’un cancer du sein, d’un cancer des ovaires, d’un cancer des trompes de Fallope, d’un cancer de l’utérus, d’un cancer du col utérin, d’un cancer du vagin ou d’un cancer de la vulve.

Quel est le ticket d’entrée ? Voici l’information que trouve sur le site du produit :
- Vous avez 35 ans, disposez d’un capital de 20 000 € pour 11 €/mois*
- Vous avez 40 ans, disposez d’un capital de 30 000 € pour moins de 25 €/mois*

Lisons donc les mentions se rapportant à l’astérisque : (*) : le montant de la première cotisation est déterminé en fonction du montant du « Capital Diagnostic » et de l’âge de l’assurée au jour de la souscription. Il évolue ensuite, conformément aux conditions particulières de notre contrat. (sources : MetLife)

Il est impossible de savoir si ce produit va avoir un public (l’assureur  doit sûrement avoir une petite idée puisqu’il le propose), toutefois, il répond à une problématique contemporaine. Va-t-on en cette période de crise consacrer l’équivalent d’un forfait mobile pour une assurance contre un hypothétique cancer ?

- Pour plus d’information : Serena, assurance cancer féminin

Réagir